Maryse Condé. La vie sans fards

Submitted by tsbah on Thu, 05/19/2016 - 18:21

Première Partie
Chapitre I — « Mieux vaut mal mariée que fille »
Proverbe guadeloupéen

J'ai fait la connaissance de Mamadou Condé en 1958 à la Maison des Étudiants de l'Ouest Africain, grande bâtisse délabrée située boulevard Poniatowski à Paris. Puisque l'Afrique, son passé, son présent, comptait pour ma seule préoccupation, je venais de me faire deux amies, deux soeurs, Peules de Guinée : Ramatoulaye et Binetou. Je les avais rencontrées lors d'un meeting politique à la salle des Sociétés Savantes, rue Danton, aujourd'hui disparue. Elles venaient de Labbé et m'avaient fait rêver en me montrant les photos jaunies de leurs vénérables parents, vêtus de boubous de bazin, assis devant leurs cases rondes à toit de paille.

 

 

Home

Building Compelling Taxonomies
Vocabularies and Ontologies for a Semantic African Web
 
 
 
COMING SOON!